Quand on vient d'acheter un beau coupon, on a envie de se précipiter à la maison et de coudre immédiatement...mais STOP ! pas de précipitation...S'il est une chose que m'a appris l'expérience, c'est l'importance de bien préparer son tissu avant utilisation.

Le lavage:

Il faut d'abord laver le tissu. Pourquoi ? Ainsi nous obtiendrons de précieuses informations...

  • si le tissu déteint, on ne l'emploiera pas en association avec d'autres, en patchwork, en appliqué (gâchis assuré au 1er lavage)
  • si le tissu se marbre, autant que ce soit avant d'avoir passé des heures sur une réalisation,
  • s'il effiloche ou file sur ses bords on pourra prévoir un surfilage des pièces dès le début du travail
  • s'il n'effiloche pas du tout au contraire, on pourra éviter le surfilage, un gain de temps apprécié :o)
  • si l'on commet une erreur d'entretien, mieux vaut que ce soit sur une pièce de tissu que sur un vêtement fini !

L'essorage et le séchage:

  • attention, certains tissus (en fonction de leurs matériaux et de leur qualité) supportent moins les températures élevées et l'essorage rapide et pas forcément le sèche-linge. J'ai lu que les fibres de lin par exemple cassent plus facilement au premier essorage, il faut donc y aller mollo.
  • pour le séchage, étendez le tissu de façon à éviter qu'il se déforme, en particulier la maille

Le rétrécissement:

Le rétrécissement peut se faire lors du lavage ou du repassage.

Exemple: Un tissu qui rétrécit de 6%, cela peut paraître négligeable, mais songez que dans ce cas des rideaux de 2.50 m terminés perdront 15 cm après lavage... ça les raccourcit beaucoup !!!

Le repassage:

Puis il faut repasser le tissu. Pourquoi ? Cela nous apporte des informations supplémentaires...

  • si le tissu est pénible à repasser, pour la couture on préfèrera un modèle simple
  • s'il est impossible à bien repasser on le relèguera à un autre usage, pas question de perdre son temps à le travailler
  • repasser sans étirer le jersey
  • certains tissus tels que le coton se repassent encore humides
  • d'autres tissus ne supportent pas la vapeur qui peut les décolorer, les faire fondre ou les marquer. Par exemple il faut employer une pattemouille ou les repasser sur l'envers.

Lisez aussi les conseils de Carole (Perles de Couture).

Pliage:

  • Après le repassage, le tissu est encore humide, si on le plie aussitôt les plis vont marquer en quadrillage !
  • Le mieux est d'étendre le tissu à plat, ou à défaut le poser bien droit sur une porte afin qu'il finisse de sécher. Ensuite seulement, le plier soigneusement.

A noter:

  • Je profite du repassage et du pliage pour regarder attentivement mon tissu: présente-t-il des déformations ? des taches ? des défauts ? (les tissus les plus abîmés ne sont pas toujours ceux que l'on croit !) J'entoure par un fil de bâti bien voyant sur l'envers et l'endroit les zones de défauts...ainsi , je m'en souviendrai clairement et j'en tiendrai compte dans mon plan de coupe.
  • Je prélève aussi un échantillon (pour ma boîte à idées) et je note le métrage (longueur et largeur) qui m'est utile quand je réfléchis à un projet, quand je choisis un modèle.

Rangement:

  • De préférence à l'abri de la poussière, de la lumière de la lune et du soleil qui peuvent décolorer le tissu
  • L'endroit du tissu vers l'intérieur, ainsi en cas de taches, griffures, décoloration, l'endroit est moins exposé donc plus protégé